samedi 11 juin 2011


CLIQUEZ VITE... ET VENEZ !!!



...c'est une petite galerie sympathique, dans un quartier grouillant.

Et puis, comme vous le savez peut-être, je continue à me passionner pour le travail que l'association ECHOPPE fait au Togo avec les femmes les plus défavorisées... Comme pour moi Art= Partage, mes ventes sont partagées avec Echoppe: votre plaisir peut aussi être solidarité.


A bientôt


André Ernst

mardi 29 mars 2011

L'expo de Nantes : les photos


Je vous avais parlé de l'exposition qui s'est organisée à Nantes il y a peu de temps, et voilà quelques photos de cette belle expo, qui fut un succès pour les quatre artistes ligériens !

lundi 7 mars 2011

Les infos sur l'expo !

L'expo se déroulera du lundi 7 mars au vendredi 18 mars 2011.
Elle est ouverte du lundi au samedi de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30

Le lieu :
La Maison de l’Avocat
25, rue de la Noue Bras de Fer - 44000 - Nantes
entrée derrière le bâtiment
02 40 20 48 45
entrée libre

Les quatre artistes qui exposent sont : André Ernst, Alain Cheguillaume, Frédéric Lanoe, Vincent Lemaitre.

Quant au vernissage, il aura lieu le jeudi 10 mars à partir de 18h30.

Venez nombreux !

Une nouvelle expo !!!

Voilà la belle affiche de l'expo qui a lieu à Nantes du 7 au 18 mars !
A bon entendeur, salut !

mardi 5 janvier 2010

Je veux dire un mot de ma dernière exposition. Au château de la Grange en Poitou. Une opportunité imprévue et que j’ai saisie sans hésiter : gentillesse de l’ami qui proposait son espace, beauté de celui-ci, envie de revoir ce que j’avais fait et qui dormait empilé contre les murs de l’atelier. Je me doutais que ce n’était pas la rue de Seine et qu’il y aurait peu de passage, même si plus de 400 personnes devaient être informées de l’ « évènement ». Au fond de la campagne, l’affluence eut été exceptionnelle…Mais je savais que ce serait…beau !

Nous avons, avec ma fille Sophie, passé une journée merveilleuse à rechercher un fil pour cette expo, une manière de mettre en valeur à la fois le cadre et les œuvres. Le cadre ? On le voit sur les quelques photos qui suivent : le grenier d’une longue écurie, avec de belles proportions, un vrai plancher, une charpente vénérable et une frisette superbe au plafond. Un éclairage « pro ». Les œuvres ? Bon nombre de celles que j’avais faites en Roumanie, riches en couleur et en mouvement, malgré un matériau peu noble, parfois pauvre en termes d’impression et de graphisme mais souvent enrichi de macérations « physico-chimiques » (la pluie, le vent, la neige et le soleil). L’art de l’affiche est encore très pauvre là-bas. Et puis celles réalisées à Paris avec des vieilles affiches, ces vieux matériaux tirés des stations de métro en réfection, dont on sait qu’ils datent des années 60 : couleurs merveilleuses, profondes, entrées dans le papier, chaudes et denses. Associations improbables dues au décollage/lacérage …comme on peut, et là encore macérations physico-chimiques, mais cette fois « indoor » comme disent les anglo-saxons, intérieure : poussière lourde charriée par cinquante ans de respirations de passagers du Métro, de courants d’air et de passages de rames, coulées d’humidité et de calcaire dues aux infiltrations…toute cette magie qui pour moi est un « cadeau » depuis des années ( il suffit d’avoir l’œil) et que j’essaie de préserver, de « faire voir ».


Avec tout cela, en introduisant du « rythme », un jeu d’alternances de formats, de couleurs dominantes, de brillances ou de matités, nous avons composé un parcours « saisissant ». Sans surcharge tant l’espace est vaste. Quelque chose qui n’était plus ni le lieu, ni les tableaux, ni peut-être une « exposition ». Pour Monsieur Littré une exposition est la « mise sous le regard du public de tableaux en un lieu approprié ». Définition faible, explicative plutôt que descriptive. Car dès qu’on émergeait de l’escalier, j’ai trouvé qu’on avait un choc d’ensemble, une impression tout à fait globale d’être face à « quelque chose » qui dépassait et le lieu (« approprié » !) et les œuvres (les « tableaux » !). Je l’ai découvert pour la première fois. La galerie Galateca de Bucarest était aussi une belle salle d’expo, mais elle n’avait aucune caractéristique en elle-même : les tableaux y étaient « bien », disons « exposés ». Au musée de Cluj, les deux salles étaient belles mais ne formaient pas un ensemble vraiment frappant et la voute tassait l’ensemble. Au château de Vihiers, le cadre splendide l’emportait, cette salle Renaissance haute, ample, avec ses baies superbes, ses boiseries, belle en soi : les tableaux y étaient bien mais presque perdus, prétextes ou pique assiette…

A la Grange j’ai eu l’impression que nous avions « créé », créé une « œuvre », synthétisé quelque chose d’autre qu’un grenier/galerie et des collages, une entité nouvelle qu’il valait la peine de venir voir « pour elle-même » ! Et ce jeu entre un espace presque palpable, une sorte de coffret imaginable, de volume en soi, et d’autre part des lumières, des luminaires, des cratères de couleur, des photophores aux nuances variées – des gemmes, des camées- que faisait chaque tableau, m’ont fait penser à …j’ose le mot, un reliquaire, mais « en dedans », re-tourné. Pas à cause de « mes collages à moi », parce qu’on doit pouvoir faire cela ailleurs, différemment, avec d’autres créations, pour le plaisir de partager. Le refaire.

Et comme il n’y a pas eu beaucoup de visiteurs, cette idée d’avoir néanmoins réalisé quelque chose d’ « autre », de pouvoir l’offrir à mes amis et à mon hôte, s’est depuis renforcée et en quelque sorte m’habite… A refaire !

Décembre 2009

dimanche 27 décembre 2009

Un cadeau de Nouvel An pour vous de la part de l'artiste, ramené de Jordanie.

mercredi 14 octobre 2009

L'expo sur la toile !

Le site internet de la communauté de communes du pays mélusin parle d'André Ernst !!
http://www.cc-paysmelusin.fr/2009-10-14_578_Des-expositions-en-Pays-Melusin.html
Je vous mets ici quelques photos du vernissage de l'exposition d'André à la Grange vendredi soir. La salle est très belle et les pierres rudes du mur mettent incroyablement en valeur le dynamisme et la modernité des collages de l'artiste !

mercredi 7 octobre 2009

Expo à la galerie du Château de la Grange !

Amis, grande nouvelle !
A partir du vendredi 9 octobre jusqu'au 6 novembre, grande expo des "Compositions" d'André Ernst à la Grange, à celle l'Evescault, pas loin de Poitiers.
L'expo est ouverte le vendredi, samedi et dimanche de 14h à 18h et sur rendez-vous.
Venez nombreux, amis poitevins, ou si vous passez dans le coin !
A bientôt je l'espère,
la fille de l'artiste.

Suite et fin !